11 mai 2020: le gouvernement britannique met à jour les conseils aux personnes vulnérables lors de l'épidémie de COVID-19

Population générale

Maintenant qu'un pic écrasant de cas de COVID-19 a été évité au Royaume-Uni, du moins pour le moment Le gouvernement britannique a conseillé le Population générale du Royaume-Uni cette:

  • Les personnes et les employeurs doivent rester en sécurité dans les espaces publics et les lieux de travail en suivant les directives «Covid-19 secure». Cela devrait permettre à un plus grand nombre de personnes de retourner au travail, où elles ne peuvent pas travailler à domicile, et encourager les enfants plus vulnérables et les enfants de travailleurs critiques à aller à l'école ou à la garde d'enfants comme cela est déjà autorisé
  • Vous devriez restez en sécurité lorsque vous quittez la maison: se laver les mains régulièrement, maintenir une distance sociale et éviter de se réunir en groupe de plus de deux personnes, sauf avec les membres de votre ménage ou pour toute autre exception spécifique prévue par la loi
  • Vous devez continuer à rester à la maison, sauf pour un ensemble limité de raisons, mais - conformément aux conseils scientifiques - pouvez participer à davantage d'activités de plein air à partir du mercredi 13 mai

Voir le document complet pour plus de détails

Un grand groupe de personnes, jugées particulièrement vulnérables doivent prendre des mesures supplémentaires et respecter les directives supplémentaires suivantes:

Il existe deux catégories de personnes qualifiées de vulnérables. Ce sont les «vulnérables» et les «très vulnérables». Il existe de nouvelles instructions pour les deux groupes (Mise à jour du HM Gov du 11 mai 2020)

Personnes vulnérables

Les personnes cliniquement vulnérables sont celles qui:

  • 70 ans ou plus (peu importe les conditions médicales)
  • moins de 70 ans avec un état de santé sous-jacent énuméré ci-dessous (c'est-à-dire toute personne qui doit recevoir un vaccin contre la grippe à l'âge adulte chaque année pour des raisons médicales):
  • maladies respiratoires chroniques (à long terme) légères à modérées, telles que l'asthme, la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), l'emphysème ou la bronchite
  • maladie cardiaque chronique, comme l'insuffisance cardiaque
  • maladie rénale chronique
  • maladie hépatique chronique, comme l'hépatite
  • conditions neurologiques chroniques, telles que la maladie de Parkinson, la maladie des motoneurones, la sclérose en plaques (SEP) ou la paralysie cérébrale
  • Diabète
  • un système immunitaire affaibli à la suite de certaines conditions, des traitements comme la chimiothérapie ou des médicaments tels que les comprimés de stéroïdes
  • être gravement en surpoids (un indice de masse corporelle (IMC) de 40 ou plus)
  • femmes enceintes

De plus, il peut y avoir des personnes qui n'appartiennent à aucune des catégories énumérées ci-dessus, mais qui ont été informées qu'elles sont cliniquement vulnérables par leur médecin généraliste ou un autre professionnel de la santé.

Toutes les personnes qui entrent dans cette catégorie doivent rester à la maison autant que possible, et faire particulièrement attention à ne pas entrer en contact avec des personnes extérieures à leur foyer en cas de sortie.

 

Personnes très vulnérables

Il s'agit du groupe qui a reçu une «lettre de blindage» ou d'autres instructions d'une autorité médicale telle que son médecin généraliste. Leurs instructions mises à jour ne semblent pas avoir été substantiellement modifiées et peuvent être trouvées ici. Ce groupe de personnes doit rester à la maison, ne pas sortir, garder le blindage. Le gouvernement conseille actuellement aux gens de se protéger jusqu'à ce fin juin et surveille régulièrement cette position.

FAQ

Ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire

Blindage

Les restrictions d'assouplissement s'appliquent-elles aux personnes de 70 ans et plus en bonne santé? (voir section 2)

Combien de temps le blindage sera-t-il en place? (voir section 2.2)

Laisser un commentaire